calendrier lunaire
Cheveux

Quand couper les cheveux selon le calendrier lunaire ?

“De combien mes cheveux poussent-ils par mois ?”, “Quand dois-je couper mes cheveux pour qu’ils repoussent plus vite ?”, “À quelle fréquence dois-je couper mes cheveux pour qu’ils ne s’abîment pas ?”. Ce ne sont là que quelques-unes des questions que nous nous posons tous en regardant nos chers cheveux. Lorsqu’il est temps d’aller chez le coiffeur, nous craignons tous que la classique “coupe” ne se transforme en un couperet digne de Natalie Portman dans “V pour Vendetta”.

Malheureusement, il n’y a pas de bonne réponse, ni de moment précis pour se couper les cheveux : cela dépend des spécificités de chacun d’entre nous, du type de cheveux que nous avons, fins ou épais, de la coupe que nous portons, mais aussi de situations particulières, comme le changement de saison.

Vous ne savez pas quand couper vos cheveux ? Suivez le calendrier lunaire !

C’est l’un des remèdes les plus connus de grand-mère : si vous voulez que vos cheveux s’allongent rapidement, coupez-les le jour d’un croissant de lune, ou mieux encore, la veille de la pleine lune. Si vous voulez garder la coupe plus longtemps, coupez-les le jour d’une lune décroissante. Notre conseil est donc clair : coupez vos cheveux pendant la lune ! Selon l’astrologie, en effet, le cycle lunaire a un effet sur la croissance des cheveux et peut être déterminant dans de nombreux traitements de beauté, comme l’épilation à la cire. Cette croyance découle de l’observation des effets de la lune sur les marées et les cultures : puisque nous sommes composés à 80 % d’eau, peut-être la lune affecte-t-elle aussi notre corps, ou pas ?

Lire aussi :  7 conseils pour prendre soin de ses cheveux en automne

À quelle fréquence devez-vous vous couper les cheveux ? Tout dépend des cheveux !

Comme nous l’avons dit, choisir le bon moment pour couper vos cheveux n’est pas une science exacte. Mais nous pouvons nous baser sur l’observation de l’état de vos cheveux et sur ce que nous voulons obtenir afin de comprendre quand prendre le rendez-vous fatidique.
Commençons par les facteurs les plus faciles à vérifier :

  • Vos cheveux ne conservent plus leurs forme ?
  • Sont-ils ingérables et plus sale que d’habitude ?

Si c’est le cas, il est temps de couper vos cheveux. Des coupes fréquentes aident à les garder en ordre, sans fourches et plus robustes.

Pour celles qui ont les cheveux courts, la fréquence est d’une fois par mois, tandis que pour celles qui ont les cheveux plus longs, disons touchant ou retombant sur les épaules, cela peut prendre deux à trois mois. La raison en est facile à comprendre : un style court, du pixie au bob, doit être entretenu pour conserver la même forme au fil du temps, alors qu’une coupe longue conservera plus facilement ses proportions. Toutefois, cela ne signifie pas que l’équation “cheveux longs = moins de soins” soit valable. Pour conserver une chevelure forte et saine, il faut se couper régulièrement les cheveux pour éviter les fourches et la chute des cheveux, au point de les rendre cassants : une fois que le cheveu est abîmé, il faut le couper… et pas seulement de quelques centimètres !

Si vous avez des cheveux bouclés, il y a une autre chose à laquelle vous devez penser. En raison de leur structure annelée, les cheveux bouclés semblent pousser plus lentement ; mais le taux de croissance est en fait le même que pour les cheveux raides, environ 2 cm par mois, vous le remarquerez juste moins, donc surveillez la quantité que vous coupez. C’est pourquoi il suffit d’aller chez le coiffeur une fois tous les 2 ou 3 mois, en demandant non pas de la réduire, mais simplement de la tailler ou de l’éclaircir, pour éviter qu’elle ne monte trop.

Lire aussi :  Comment laver les cheveux bouclés : une routine qui va vous surprendre !

Quand offrir à vos cheveux une nouvelle coupe !

Il y a aussi des moments où il est bon de prêter une attention particulière à la santé de vos cheveux, comme au milieu de l’année ou après des vacances. Le printemps et l’automne sont responsables de l’affaiblissement de vos cheveux : le rapport entre la nuit et le jour varie, ce qui affecte votre équilibre hormonal et, par conséquent, vos cheveux, qui deviennent plus faibles et plus fins, voire tombent dans certains cas.

Un autre moment pour vérifier nos cheveux est le retour de vacances : l’eau de mer et la neige sont très réfléchissantes, l’action du soleil sur les cheveux est donc renforcée. On risque de se retrouver avec un “effet paille”, des cheveux abîmés, alors les ciseaux de coiffeur viennent à la rescousse.

La nouvelle tendance en matière de coupe de cheveux : l’hair dusting

L’hair dusting est une nouvelle technique venue des États-Unis qui est devenue très populaire : elle permet de restaurer les cheveux abîmés sans avoir à trop les couper. Il est parfait pour ceux qui veulent conserver leurs chers cheveux longs en éliminant les parties abîmées (les fourches) non seulement sur les pointes, mais aussi sur la tige. Bien sûr, les pointes doivent être raccourcies, mais nous parvenons à maintenir une bonne partie de la longueur des cheveux.

Cette technique fonctionne à peu près de la même manière que celle qui consiste à enlever les peluches d’un pull-over : le coiffeur utilise des ciseaux pour couper uniquement la partie endommagée des cheveux, sans avoir à couper toute la partie saine ; la solution parfaite pour celles qui craignaient de devoir renoncer à leurs cheveux de Raiponce.

Lire aussi :  Quels sont les bienfaits de l'aloe vera pour les cheveux ?

En résumé, si l’on veut prendre le meilleur soin de ses cheveux, il faut passer par les ciseaux de son coiffeur une fois par mois, ou au maximum tous les 3 mois pour les cheveux longs et bouclés. Mais on peut faire bien plus, en choisissant les meilleurs produits pour les nourrir et les chouchouter à la maison aussi !

Post Précédent Prochain Post