epilation cuisses
Beauté

Tout savoir sur l’épilation laser

L’épilation au laser est une procédure médicale qui consiste à utiliser un laser, un faisceau de lumière intense, pour éliminer les poils indésirables. Les zones les plus couramment traitées sont les jambes, les aisselles, la lèvre supérieure, le menton et la zone bikini. Il est possible de traiter les poils indésirables dans toutes les zones du corps, à l’exception de la paupière et de la zone environnante.

Cette méthode d’épilation a été comparée aux méthodes traditionnelles telles que l’épilation à la cire ou la diathermocoagulation du bulbe pileux, car elle est considérée comme efficace, mais aussi définitive et permanente. Cependant, il est important de noter que l’épilation au laser ne peut pas garantir une épilation permanente. En effet, le laser ralentit efficacement la croissance des poils, mais un traitement périodique est généralement nécessaire pour maintenir une longue période sans poils.

La couleur des poils et le type de peau ont un impact sur le succès de l’épilation au laser. Les personnes à la peau claire et aux poils foncés sont les plus réceptives à cette méthode, car le faisceau laser cible le pigment (mélanine) dans les cheveux. Cependant, les progrès technologiques ont permis de rendre l’épilation au laser une option viable pour les personnes à la peau foncée également.

L’épilation permanente n’est généralement pas efficace pour les poils blancs, gris, roux ou blonds – bien que les options de traitement pour les poils plus clairs continuent d’être étudiées.

Comment ça marche

Lors de l’épilation au laser , un faisceau de lumière laser traverse le derme pour cibler un seul follicule pileux. Une fois que j’ai atteint les cheveux, cela les réchauffe considérablement et en très peu de temps. La chaleur intense du laser endommage le follicule pileux, inhibant la croissance future des cheveux. Il faut se rappeler que seuls les bulbes pileux en phase de croissance (anagène) peuvent être endommagés, pas tous les bulbes pileux de la zone. 

Lire aussi :  Le sérum au rétinol, découvrez votre nouvelle peau

Pour cette raison, il est nécessaire de répéter les séances à distance variable entre 15 et 30 jours afin de toujours toucher un bon pourcentage de pousse de poils.Les résultats se maintiennent dans le temps, à condition d’effectuer au moins une ou deux séances d’entretien dans l’année . En règle générale, les cheveux qui ne répondent pas se transforment en un fin duvet (peluche) qui n’est pas visible à l’œil nu.

Effets secondaires

Les effets secondaires les plus courants de l’épilation au laser comprennent :

  • irritation, rougeur et gonflement de la peau;
  • changements temporaires de la pigmentation de la peau;
  • ampoules, croûtes, cicatrices ou autres modifications de la texture de la peau ;
  • érythème, destiné à disparaître spontanément en quelques jours (et suite à un traitement au laser trop énergique ou peu professionnel).

L’épilation au laser n’est pas recommandée pour la paupière et la zone environnante en raison de la possibilité de lésions oculaires graves.

Contre-indications et risques

Les contre-indications de l’épilation au laser surviennent pour :

  • Ceux qui ont peu de contraste entre les cheveux et le teint – Cheveux clairs sur peau claire ; cheveux mi-foncés sur un teint foncé, etc., car cela pourrait entraîner un risque de dépigmentation de la peau. 
  • Les personnes touchées par le vitiligo et le psoriasis.
  • Ceux qui suivent des thérapies orales avec des corticostéroïdes à forte dose, des antibiotiques, des traitements hormonaux substitutifs, des médicaments immunosuppresseurs et d’autres photosensibilisateurs (comme l’isotrétinoïne pour l’acné) – Dans ces cas , le risque est celui de provoquer l’apparition de taches cutanées ou de ne produire qu’un effet temporaire de perte de cheveux.
Lire aussi :  6 soins de beauté pour être éblouissante cet été

L’épilation au laser n’est pas contre-indiquée, mais présente des risques élevés dans les cas suivants :

  • Hirsutisme et hypertrichose secondaires à un dysfonctionnement hormonal.
  • Tatouages.
  • Grains de beauté – Il est particulièrement important d’éviter de traiter les zones de la peau dans lesquelles des grains de beauté mélanocytaires sont présents, car ils sont sujets à des modifications en cas d’absorption d’énergie laser.

Dans ces cas, il sera donc nécessaire de contacter des professionnels du domaine médical , de préférence des dermatologues, pour évaluer la possibilité de réaliser le traitement.Toujours pour la même raison, ce serait toujours une bonne habitude de tester sur une petite zone de la peau , peu exposée, pour s’assurer des effets du laser sur votre type de peau.Après la séance d’épilation au laser, évitez de vous exposer au soleil . Le derme est en effet particulièrement exposé aux effets des rayonnements ultraviolets et peut réagir par une inflammation des mélanocytes. Il est donc conseillé d’appliquer un filtre à haute protection (SPF 50) sur les zones traitées et ensuite exposées au soleil – comme par exemple le visage.

Couts

Les coûts de l’épilation au laser dépendent du type d’appareil utilisé et varient entre :

  • 30 et 50 euros la séance pour les petites parties (aine, moustache et aisselles) ;
  • 80 et 100 euros pour les grandes surfaces (bras et jambes).

Le prix final de l’épilation au laser dépend du nombre de séances établies pour obtenir des résultats satisfaisants. Habituellement, un maximum de 10 rendez-vous sont programmés, mais le nombre moyen de traitements réellement effectués est d’environ 5-6. De plus, 3-4 séances peuvent également suffire pour la moustache et les aisselles (tout dépend du type de poils et de peau). Par conséquent, le prix total de l’épilation au laser peut être compris entre un minimum de 120 euros et un maximum de 600.

Lire aussi :  Éclaircir les cheveux avec de la camomille : trucs et astuces

L’épilation au laser à domicile

Très souvent, on a tendance à penser que les soins pratiqués en studio ou dans un institut de beauté peuvent aussi être répétés à la maison. En réalité, certains soins esthétiques sont déconseillés dans leur version “maison” non seulement en raison de la disponibilité limitée des instruments mais aussi en raison de contre-indications dermatologiques. C’est le cas, par exemple, de l’épilation au laser à domicile.

En effet, l’épilation laser à domicile :

  • Cela ne garantit pas d’obtenir des résultats optimaux – En effet, la puissance autorisée pour les appareils à usage domestique, qui sont pour la plupart à lumière pulsée, est bien inférieure à celle des machines des centres de beauté.
  • Cela ne garantit pas une sécurité totale de la performance – L’opérateur du centre de beauté diffère de la ménagère novice en termes de compétence et de professionnalisme. En effet, il est capable non seulement d’effectuer un bilan dermatologique préventif mais aussi d’être plus conscient des machines qu’il utilise.

Épilation au laser à diode

Récemment, les lasers à lumière pulsée ont été rejoints par une technique plus efficace : celle des lasers à diodes. Le laser à diode est aujourd’hui la solution la plus efficace en termes d’épilation, surtout pour sa fonctionnalité sur les parties du corps riches en poils (comme les aisselles, l’aine et les jambes). Le traitement est indolore et garantit des résultats supérieurs à ceux réalisables par les autres technologies disponibles. L’équipement utilisé utilise ce qu’on appelle des diodes, c’est-à-dire des semi-conducteurs pouvant émettre un rayon de longueur d’onde variable. Cela permet d’adapter cette technologie à la séance spécifique, en tenant compte de la partie du corps à traiter (plus ou moins sensible) et d’une série d’autres facteurs.

Post Précédent Prochain Post