rappeur avec durag doo rag
Cheveux, Mode

Le Durag : Histoire, Fonctions et Conseils

Un peu d’histoire

Le durag, également appelé do-rag, est un accessoire qui accompagne les afro-américains depuis des siècles. À l’origine, il était malheureusement imposé aux esclaves et aux ouvriers pour les identifier. Heureusement, au fil du temps, le durag a évolué pour devenir un symbole culturel et un outil précieux pour l’entretien des cheveux crépus.

Sa popularité a véritablement explosé dans les années 60, grâce au mouvement Black Power. Les activistes l’arboraient fièrement pour affirmer leur identité. Aujourd’hui, le durag reste un incontournable streetwear, autant qu’un allié capillaire.

Les multiples fonctions d’un durag

Maintenir un style

Le durag est très utile pour conserver une coiffure intacte plus longtemps. En effet, noué autour de la tête, il maintient les cheveux plaqués et limite les frisottis. C’est un atout précieux pour préserver des looks comme les tresses ou les waves. Le tissu lisse et serré aide la chevelure à prendre la forme désirée. De plus, dormir avec un durag permet de ne pas abîmer sa coiffure pendant la nuit.

Protéger pendant le sport

Lors d’une activité physique, le durag retient les cheveux et absorbe la transpiration. Pratique pour éviter que la sueur ne coule dans les yeux. Il offre aussi une protection supplémentaire sous un casque de moto ou de vélo.

Lire aussi :  L'élégance intemporelle des robes longues terracotta

Prendre soin de sa chevelure

Le durag booste l’efficacité des soins capillaires. En effet, il les emprisonne plus longtemps sur les longueurs, permettant une meilleure absorption. Résultat : des cheveux mieux hydratés et nourris. Il protège aussi des agressions extérieures comme le soleil, le vent ou la pollution.

Apprendre à bien attacher son durag

La méthode de base

Pour porter un durag au quotidien, commencez par bien le positionner sur votre tête, les liens derrière les oreilles. Croisez ensuite les liens à l’arrière puis sur le front avant de faire un nœud. Veillez à ne pas trop serrer pour ne pas avoir mal. Terminez en tirant le rabat vers l’arrière. Pliez-le ou attachez-le selon vos préférences.

Pour une nuit réparatrice

Avant de dormir, placez le durag à l’envers sur votre tête et croisez les liens sans nouer. Fixez-les à l’aide d’un bandeau pour qu’ils ne vous gênent pas. Attachez bien le rabat à l’arrière pour que vos cheveux soient compressés toute la nuit. Votre coiffure sera intacte au réveil !

Choisir le bon tissu

Soie, satin, velours…

Plusieurs matières sont possibles. La soie et le satin sont les plus doux. Le velours apporte un aspect plus urbain. Pour une meilleure tenue, préférez les tissus lisses et brillants comme la soie. Les mailles stretch retiennent moins bien les cheveux.

Confort et style

Optez pour une matière agréable à même la peau. Et choisissez un motif qui vous ressemble, le durag se voulant affirmation de soi. Il existe de nombreux imprimés et coloris pour exprimer votre style.

Lire aussi :  Mettre des boutons de manchette : comment faire ?

Le durag, plus qu’un accessoire

Le durag est bien plus qu’une mode éphémère. Véritable symbole culturel, il représente l’identité et la résilience d’une communauté. Pratique pour la chevelure, il est aussi une fière déclaration de style. Alors n’hésitez pas à l’adopter pour affirmer qui vous êtes ! Avec un peu d’entraînement, vous maîtriserez rapidement les techniques pour en tirer tous les bénéfices. Vous pouvez trouver des durag pour femme ou pour homme sur ce site https://durag.shop/.

Post Précédent Prochain Post

Vous Aimerez Aussi

Pas De Commentaires

Laisser une Réponse